Interview eric vorger
Performance énergétique
Publié le 28 décembre 2016

Interview de Eric Vorger : découvrez l'outil Amapola

Eric vous explique comment garantir la performance énergétique de vos bâtiments, sans prendre de risques !

Peux-tu te présenter et expliquer en 2 mots ce qu’apporte le logiciel Amapola ?

 

Je m’appelle Eric Vorger, je suis fondateur de la startup Kocliko et chercheur invité au Centre efficacité Energétique des Systèmes de Mines ParisTech.

Amapola est un logiciel d’aide à la conception qui permet d’optimiser et de fiabiliser la performance énergétique des bâtiments. Amapola permet :

  • un énorme gain de temps pour les personnes qui réalisent des études (calculs réglementaires ou simulations thermiques dynamiques)
  • d'améliorer la qualité des études (en réduisant les incertitudes sur les consommations énergétiques du futur bâtiment).

Amapola vous permettra donc in fine de vous engager à moindre risque dans des contrats de performance énergétique.

 

A qui est-il destiné ? A quel défi répond-il ? Comment ?

 

Amapola est destiné aux bureaux d’études, entreprises de construction et maîtres d’oeuvres ayant des compétences internes (pour réaliser des études STD ou calculs RT).

Les concepteurs d’un bâtiment ont besoin de la simulation pour estimer ses futurs besoins énergétiques. Jusqu’à présent, une simulation conduit à un résultat unique, mais comment évaluer la fiabilité de ce résultat et comment l’interpréter ?


Amapola répond à cette question grâce à des méthodes statistiques et des modèles probabilistes et via 4 principales fonctionnalités : la génération de scénarios, le calcul d’incertitudes, les analyses de sensibilité et l’optimisation. Amapola est un module intégré au logiciel Pleiades+COMFIE.

Le résultat peut être présenté sous la forme “il y a X% de chances pour que la consommation énergétique soit inférieure à Y kWh/an”. On connaît donc le risque de dépassement associé à la valeur garantie. Pour parvenir à ce résultat, Amapola réalise des centaines de simulation en prenant en compte l’incertitude sur l’enveloppe du bâtiment, les systèmes, la météo mais également sur le comportement des usagers.

Amapola propose également une analyse de sensibilité permettant d’identifier les paramètres les plus influents sur les résultats. Cette fonctionnalité permet de gagner du temps en se concentrant sur les leviers les plus efficaces.

Une nouvelle fonctionnalité - l’optimisation - est en train d’être ajoutée (janvier 2017). Il s’agit d’aider les professionnels à choisir les meilleures options de conception. Le professionnel définit un ensemble de possibilités de conception (par exemple entre 10 et 30 cm d’isolant, différents types de menuiseries ou de systèmes de chauffage) avec leurs coûts. Une méthode d’optimisation multicritère (algorithme génétique) détermine ensuite automatiquement les solutions optimales: par exemple la meilleure solution à 100k€, à 110k€ etc. Aujourd’hui, ces différentes combinaisons sont souvent testées “à la mano” et cela peut être laborieux.

La méthode d’optimisation sera également appliquée au calcul réglementaire, pour déterminer la solution la moins coûteuse répondant aux exigences réglementaires.

 

Comment t’es venu l’idée de créer cet outil ?

 

J’ai développé pas mal de code durant ma thèse sur la modélisation du comportement des usagers et son influence sur la performance énergétique (soutenue en 2014 dans le cadre de la Chaire éco-conception). Normalement, le transfert du monde académique vers le monde professionnel, quand il a lieu, prend plusieurs années. Là, je sentais que les travaux de recherche effectués répondaient à un besoin immédiat des acteurs du secteur (construction, aménagement, exploitation) et qu’il était dommage d’attendre. J’étais en mesure de réaliser le transfert rapidement et j’avais l’envie latente d’entreprendre.

Ma proposition de créer Kocliko pour valoriser ces recherches à travers une extension de Pléiades a reçu un accueil favorable de la part d’Izuba (bureau qui commercialise le logiciel) et de l’Ecole des MINES.
A partir de septembre 2015, j’ai commencé à travailler seul sur le développement d’Amapola tout en définissant un projet à plus long terme (autour notamment des perspectives offertes par la révolution des objets connectés). J’ai également travaillé à former une équipe pour Kocliko : Renaud Nedelec et Fabio Munaretto ont rejoint l’aventure au printemps 2016, ce qui nous a permis d’avancer beaucoup plus vite puisqu’Amapola est sorti en octobre 2016.

 

Tu as organisé un atelier “Concrete Mentoring” animé par ecowork autour de cet outil, qu’est-ce que c’est ? quel est ton retour sur ce type d’atelier ?

 

Lorsque je présente Amapola à des professionnels, ils se montrent très intéressés mais il reste un pas à franchir pour qu’ils intègrent réellement l’outil dans leurs projets. L’idée de cet atelier est qu’ils puissent en moins de 3h :

1- découvrir les différentes potentialités de l’outil et ressortir avec une idée très claire de ce à quoi il peut leur servir

2- avoir la possibilité de manipuler l’outil et réaliser que ces méthodes, en apparence complexes, peuvent être prises en main rapidement grâce à l’ergonomie de l’interface utilisateur. J’espère les convaincre qu’utiliser Amapola ne demande pas plus d’effort qu’une simulation “classique” tout en apportant beaucoup plus d’informations sur le bâtiment.

3- Bénéficier d’un échange direct entre le concepteur de l’outil (moi) et les professionnels auxquels ces outils sont destinés afin de les rendre constamment plus utiles et adaptés à leur cible. Amapola fait l’objet d’améliorations continues.

Nous avons organisé un premier atelier en décembre 2016 avec des représentants de VINCI Facilities et de VINCI Construction France. Cela nous a permis de récolter des retours très positifs à la fois sur l’outil et sur ce format de découverte et d’échanges, et de trouver des utilisateurs précurseurs qui entraîneront les autres dans leur sillage.


Nous souhaitons maintenant développer un projet pilote qui permettra d’avancer des résultats solides sur la plus-value d’Amapola pour répondre à un engagement de performance énergétique. N’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressés.

 

Cet outil s’intègre dans un projet plus grand, lié à l’entreprise Kocliko.Quels sont les pistes pour la suite, les projets que vous avez avec Kockliko ?

 

Amapola a permis d'asseoir les partenariats avec MINES ParisTech et Izuba et de démontrer une détermination, une crédibilité et un savoir faire. Cela nous ouvre des portes pour le développement de nos prochains produits, qui nécessite des moyens de R&D et des terrains d'expérimentation.

Les futurs produits de Kocliko seront des services en mode SAAS qui s’adresseront toujours aux professionnels du secteur. Ils permettront de réaliser des audits approfondis et de réaliser la mesure et vérification de la performance énergétique de manière rigoureuse.

Ces services se basent sur la mesure, rendue possible par la baisse des coûts des objets connectés et leur facilité de mise en oeuvre. Nous exploitons ces données via des plateformes web et nous en extrayons des informations grâce à des méthodes de matching learning. La valeur ajoutée vient ensuite du couplage de ces informations avec la simulation via différents algorithmes:

nous automatisons des tâches chronophages et onéreuses, par exemple la caractérisation de l’enveloppe, des systèmes et des usages d’un bâtiment lors d’un audit ou l’identification de la cause d’une dérive de consommation.

 

Contact


[email protected]

 

À propos de l'auteur

Default

Lucie Chartouny

I'm Lucie, the community developer of ecowork! Whether you have an eco-design challenge to solve or wish to help someone else make their city more sustainable, contact me ([email protected]) and I will help you connect with other people to do it !

Date de publication

28 décembre 2016

Commentaires